SUD CHIMIE SOLIDAIRES

ADHÉRENTES & ADHÉRENTS

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Bookmarks Partager sur LinkedIn Imprimer


Le site dédié aux adhérentes et adhérents de Sud Chimie Solidaires - Le site dédié aux adhérentes et adhérents de Sud Chimie Solidaires     -     

Contact: sitesud@gmx.fr

Accueil Les Liens Fonctionnement les Sections Les Niouses Documents Internes ** Matériels

ANNONCE SPECIALE

COMMUNIQUES SUD CHIMIE SOLIDAIRES

Pourquoi les femmes ont arrêté le travail à 14h38 en Islande

Publié le 25/10/2016 à 11:40


Lundi 24 octobre, les femmes ont quitté leur travail pour aller manifester. A 14h38 au nom de l'égalité salariale. Lundi 24 octobre, les femmes ont quitté leur travail pour aller manifester. A 14h38 au nom de l'égalité salariale. Fabien Cazenave.


Lundi 24 octobre, les femmes ont quitté leur travail pour aller manifester. A 14h38. Cet horaire marquait précisément le moment dans la journée où elles travaillent gratuitement en comparaison avec les salaires des hommes. Elles gagnent en effet 14% de moins en moyenne que les hommes sur l’île. Un mouvement très suivi.


Les femmes ont été invitées à quitter leur travail à 14h38 par un ensemble d’associations et de syndicats, dont la Confédération islandaise du travail (ASI). L’horaire de 14 h 38 a été choisi après un calcul fondé sur une journée de huit heures de travail. A partir de cette heure précise, les femmes ne seraient plus payées en Islande alors que les hommes continueraient à l’être jusqu’à 17h.


A lire: Islande. Même à la tribune du Parlement, une députée donne le sein


Le site NouvelleNews rappelle que ce n’est pas la première fois que les Islandaises arrêtent le travail pour marquer cet égard salarial. Cela avait déjà été le cas en 2005 et en 2010. Les femmes avaient alors été appelées à cesser le travail à 14h08, puis à 14h25. Les écarts salariaux se réduisent donc, mais restent tout de même d’une durée moyenne de 2h22 en Islande. D’après ASI, il faudra encore attendre 60 ans à ce rythme pour obtenir l’égalité salariale entre hommes et femmes.


Le 24 octobre, un jour de manifestation pour les Islandaises


La date du 24 octobre n’a pas été choisie par hasard non plus. Elle fait référence à la grande grève du 24 octobre 1975. A l’époque, 90% des femmes avaient quitté leur poste. Depuis, cette date est restée dans l’histoire islandaise connue comme « Kvennafrídagurinn », le jour de congé des femmes.


Cette manifestation a été un nouveau succès avec le centre de Reykjavik rempli comme l’ont montré de nombreux tweets. Elles ont notamment effectué un « clapping », pratique popularisée durant l’Euro 2016 de football par l’équipe islandaise.





Le 7 novembre à 16h34, arrêtez de travailler pour l’égalité des salaires

Cliquer sur le lien

 EN GUISE D'ÉDITORIAL

A l'Affiche

Les Accords….

Les Tracts….

Les accords société et groupe peuvent intéresser d'autres adhérents. Tout ce qui concerne la vie d'une entreprise peut-être échanger. Les PV de CE et CR de DP ne concernent que les entreprises et ne sont intéressants que s'ils abordent un sujet concernant les branches

lestextes@gmx.fr


Les Niouses

Vous pouvez envoyer les articles de presse que vous trouvez afin de les joindre aux news

niouses@gmx.fr


Les Résultats

Vous pouvez envoyer les articles de presse que vous trouvez afin de les joindre aux news

resultats@gmx.fr


Le Site

Pour tout problème concernant le site (fonctionnement, remarques, critiques, etc..)

sitesud@gmx.fr

Les Dossiers

APPLICATION LOI TRAVAIL